PARCOURS DE FORMATION B ET 2 ROUES

Mon parcours de formation Permis B, AAC et CS

 

Définition :  

Le permis B permet la conduite de :

– véhicules dont le PTAC (poids total en charge) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes, pouvant être affecté au transport des personnes ou des marchandises,

– véhicules pouvant comporter neuf places assises au plus (siège du conducteur compris).

Le permis B autorise à conduire les mêmes véhicules avec une remorque :

– si le PTAC de la remorque est ≤ à 750 kg

– si le PTAC de la remorque + PTAC du véhicule tracteur est ≤ à 3,5 tonnes

Conditions requises : 

– avoir minimum 18 ans – Etre titulaire de l’ASSR 2 ou de l’ASR

Durée de la formation : 20 heures (minimum légal obligatoire)

Programme : 

– une évaluation de départ afin de déterminer le nombre d’heures moyen et le coût de la formation

 

– une formation théorique : Auto et Moto

 

Préparation à l’épreuve théorique générale (ETG) par des cours de code sur les thèmes de la signalisation, intersections et priorités, règles de circulation, autoroutes et routes à accès réglementé, tunnels routiers et autoroutiers, croisements

– dépassements, arrêts- stationnement, visibilité-éclairage, conduite pratique, éco-conduite et véhicule, usagers vulnérables/partage de l’espace public et prise de conscience des risques et sanction-formation.

– Des cours de code sur les grands thèmes de la sécurité routière (alcool, vitesse, stupéfiant, ceinture de sécurité, téléphone au volant, distracteurs, etc…)

 

– une formation pratique :

 

PERMIS B :

 

Maîtriser le véhicule à allure lente ou modérée, le trafic étant faible ou nul

  • Connaître les principaux organes de la voiture, les principales commandes et le tableau de bord :

> Savoir les situer et connaître leur principe de fonctionnement.

> Savoir contrôler les niveaux.

  • S’installer au poste de conduite :

> Sièges, rétroviseurs, vitres, passagers,…

> Connaître l’importance du rôle de la ceinture.

  • Regarder autour de soi :

> Angles morts, rétroviseurs, regard.

  • Agir sans mettre en danger les autres ou soi-même :

> Savoir entrer dans la voiture, en sortir et démarrer en sécurité.

  • Avertir les autres usagers :

> Savoir quand et comment utiliser les avertisseurs.

  • Démarrer et s’arrêter.
  • Tenir et tourner le volant.

> En ligne droite et en courbe.

  • Utiliser la boîte de vitesses :

> Avoir des notions sur l’utilisation et le fonctionnement.

  • Diriger la voiture, en avant et en arrière, en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire :

> Savoir contrôler la direction et maintenir la trajectoire.

> Savoir doser l’accélération et le freinage

> Savoir-faire une marche arrière.

Choisir la position sur la chaussée, franchir une intersection ou y changer de direction.

  • Connaître et respecter les règles de circulation.
  • Tenir compte de la signalisation verticale et horizontale.
  • Rechercher les indices utiles.
  • Utiliser toutes les commandes :

> Avoir automatisé la coordination et l’enchaînement.

  • Adapter sa vitesse aux situations :

> Savoir choisir et modifier son allure.

  • Choisir la voie de circulation :

> Savoir se placer.

> Connaître et respecter les voies spécialisées.

  • Maintenir les distances de sécurité :

> Savoir évaluer les distances, pour suivre, croiser et dépasser.

> Etre capable de maintenir les distances de sécurité.

  • Franchir les différents types d’intersections et y changer de direction.

Circuler dans des conditions normales sur la route et en agglomération.

  • Evaluer les distances et les vitesses :

> En fonction des situations de conduite.

> Par rapport aux autres véhicules.

  • Evaluer les distances d’arrêt :

> Distance d’arrêt, temps de réaction, distance de freinage.

> Savoir s’arrêter à un endroit précis.

  • Tenir compte du gabarit de la voiture :

> Connaître la largeur, la longueur et la hauteur du véhicule.

  • S’arrêter, stationner :

> Connaître la réglementation.

> Savoir manœuvrer.

  • Croiser, dépasser, être dépassé :

> Savoir où, quand et comment dépasser et ne pas dépasser.

> Etre dépassé.

  • Passer un virage :

> Savoir évaluer les difficultés d’un virage.

> Avoir des notions sur le freinage et la force centrifuge.

  • Savoir se comporter à l’égard des diverses catégories d’usagers.
  • Suivre un itinéraire :

> Savoir préparer un parcours, prévoir des pauses.

  • Avoir des notions sur les effets de l’alcool :

> Connaître l’influence sur la conduite.

> Connaître les risques et les sanctions.

Connaître les situations présentant des difficultés particulières.

  • S’insérer dans une circulation rapide :

> Savoir évaluer les distances et les vitesses des autres véhicules.

> Observer.

  • Conduire en agglomération, dans une circulation dense.
  • Conduire dans une file de véhicules :

> Savoir changer de direction et anticiper.

  • Adapter la conduite à des conditions où la visibilité est réduite, notamment la nuit :

> Nuit, intempéries et environnement.

  • Adapter la conduite à des conditions où l’adhérence est réduite :

> Pluie, neige, verglas, vent et force centrifuge.

  • Conduire en montagne :

> Croiser, dépasser, s’arrêter, utiliser le frein moteur.

  • Avoir des notions sur les effets de la fatigue :

> Connaître les signes et les effets.

> Savoir y faire face.

  • Avoir des notions sur le comportement en cas d’accident :

> Le délit de fuite et la non-assistance à personnes en danger.

> Le constat amiable.

> Protéger, alerter, secourir.

  • Avoir des notions concernant l’entretien et éventuellement le dépannage de la voiture :

> Savoir contrôler les niveaux, changer une ampoule.

> Connaître la conduite économique.

  • Avoir des notions concernant les situations d’urgence.

 

 

 

Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

PARCOURS FORMATION PRATIQUE Moto :

Ce n’est qu’après obtention de l’examen théorique général (ETG), que la formation pratique se déroulera selon le planning établi selon les disponibilités de l’établissement et de l’élève.

Un minimum de 20 leçons de conduite (par tranches de 2h consécutives) hors et en circulation est obligatoire.

L’établissement sera le point de départ et d’arrivée de chaque leçon de conduite, sauf exception validée par le référent pédagogique.

 

La formation pratique porte sur la conduite d’un véhicule à 2 roues motorisé, avec ou sans side-car, d’une puissance n’excédant pas 35kW (47,5 ch) et dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2kW/kg et sur la sensibilisation aux différents risques de la route.

Elle sera dispensée par un enseignant de la conduite et de la sécurité mention 2 roues titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité, qui pourra encadrer 3 élèves à la fois sur moto individuelle.

 

4 compétences  sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :

-maîtriser le maniement de la moto à vitesse réduite et à vitesse plus élevée, hors circulation

-appréhender la route et circuler dans des conditions normales

-circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

-pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

 

PROGRAMME DE FORMATION REMC : 4 compétences globales – 38 compétences associées

*MAITRISER le maniement de la moto à vitesse réduite et à vitesse plus élevée, hors circulation1. Connaître et adopter les comportements sécuritaires en matière d’équipement du motard

2. Connaître la conception de la moto, ses principaux organes, les principales commandes et le tableau de bord

3. Maitriser et déplacer la machine (sans l’aide du moteur)

4. Adapter une position de conduite sécuritaire sur la machine – descendre de la machine en sécurité

5 .Démarrer et s’arrêter en toutes circonstances

6. Monter et rétrograder les rapports de vitesse

7. Maitriser la réalisation d’un freinage

8. Connaitre les incidences du regard sur la trajectoire et la stabilité

9. Tenir l’équilibre, maintenir la stabilité et guider la moto (sans et avec passager)

10. Maitriser l’utilisation de l’embrayage (sauf transmission automatique)

11. Maitriser les techniques d’inclinaison

12. Réaliser un freinage d’urgence

*APPREHENDER la route et circuler dans des conditions normales

13. Connaitre et respecter les règles de circulation

14. Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte (notamment ceux spécifiques à la conduite des deux-roues)

15. Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation

16. Adapter l’allure aux situations

17. Etre en mesure de s’arrêter ou stationner et de repartir en sécurité

18. Tourner à droite et à gauche

19. Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité

20. Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoires

 

*CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers21. Evaluer et maintenir les distances de sécurité

22. Croiser, dépasser et être dépassé

23. Négocier les virages de la façon la plus sécurisante

24. Communiquer avec les autres usagers

25. Connaitre les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie

26. Connaitre les particularités des véhicules et savoir se rendre visible

27. S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide

28. Conduire dans une file de véhicule et dans une circulation dense

29. Connaitre les règles relatives à la circulation inter-files. Savoir la pratiquer dans les départements autorisés et si les conditions de sécurité et la situation d’apprentissage le permettent

30. Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites

31. Conduire à l’abord et dans la traversée d’ouvrages routiers, tels que les tunnels, les ponts…

 

*PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique32. Suivre un itinéraire de façon autonome

33. Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie

34. Connaitre les principaux facteurs de risque au volant et recommandations à appliquer

35. Connaitre les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir

36. Connaitre les dispositifs d’aide à la conduite du véhicule (ABS, aides à la navigation, régulateur, limiteur de vitesse)

37. Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage de la motocyclette

38. Pratiquer l’écoconduite